Boards Of Canada "Geogaddi"

Geogaddi   Retour du duo électronica le plus intriguant du moment (il donne ses interviews par e-mail uniquement), Marcus Eoin et Michael Sandison, alias Boards Of Canada.

   Après le rare « Twoism » (réédité fin 2002) et « Music has the right to children », « Geogaddi » propose pas moins de vingt-trois titres (dont quelques uns très courts, juste histoire de faire la transition d’un morceau à un autre). A l’image des photos de la pochette et du livret, des kaléïdoscopes, la musique de Boards of Canada est comme ces images déformées : on en reconnait quelques détails, mais l’ensemble est singulièrement bizarre. Dans « The devil is in the details », on entend un cri (de chat ou d’enfant ?), qui revient à intervalle régulier et qui, répété, commence à faire frois dans le dos. Frisson également sur « Dawn chorus », avec un cri qui pourrait être un cri de jouissance (sexuelle) ou de douleur (acouchement, crime, etc.). Boards Cf Canada n’affectionne pas que les proverbes du genre « le diable est dans les détails », expression british qui d’ailleurs sied bien à ce groupe pointilleux. C’est aussi un groupe « matheux ». Avec ses titres en forme d’équations (« A is to bo as b is to c ») et un goût certain pour les fractales sonores et les assymptotes musicales, cet album qui risque de bercer pas mal d’auditeurs la nuit, devrait se retrouver sur pas mal de listes de chiffres en cette fin d’année : les top ten des disques préférés des rédactions, bien sûr.

*****

Jean-Marc Grosdemouge

Boards Of Canada « Geogaddi », 1 CD (Warp/Source), 2002

Si vous aimez, découvrez aussi : Plaid, Fizzarum, Schlampetziger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *