Bonobo "Days to come"

   L’electro soul luxuriante de Simon Green, rehaussée par la voix de Bajka, sonne déjà intemporelle : sur une douce rythmique breakbeat, un vibraphone tinte délicatement, des cuivres et des guitares miaulent, des percus latines et des samples de musique brésilienne ( Arthur Verocai sur « Nightlife ») enrobent le tout, formant une mangrove sonore pour accueillir cette voix si féline.

BONOBO   Sur les morceaux instrumentaux, cinématographiques à souhait, Green impose son sens de la composition : ses titres hypnotiques sont comme de lents travellings dans lesquels l’auditeur plonge… pour y coller ses propres images mentales. Bonobo parvient sans difficulté à synthétiser les chansons soul, le latin jazz (« The fever »), l’électronique chill out, les rythmiques hip hop, pour en faire quelque chose de très personnel.

*****

Jean-Marc Grosdemouge

Bonobo « Days to come », 1 CD (Ninja Tune), 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *