Craig Armstrong "As if to nothing"

   Il a beau être très beau cet album, on l’aime un peu moins que « The space between us », premier album de l’Ecossais Craig Armstrong, compositeur de musiques de films et arrangeur du groupe trip hop bristolien Massive Attack.

craig as if   On l’aimera toujours un peu moins que son auguste prédécesseur parce que la plupart des gens qui ont découvert cet album en 1997, ont eu la plus grosse claque de leur vie, et que cette claque, on ne la prend jamais une deuxième fois.

   Ce n’est donc plus vierges de l’univers sonore d’Armstrong (ses cordes, ses envolées lyriques) qu’on plonge dans « As if to nothing », pour constater que le talent est toujours là. Bono, Mogwai, Photek et l’ex-Lemonhead Evan Dando ont été invités, chaque titre est une réussite. Petit bémol pour le titre chanté par Evan Dando justement (« Wake up ine New York ») : cette belle chanson (une ballade à la guitare) ressemble un peu à « This love », un titre du premier album de Craig Armstrong, chanté par Liz Frazer, ex-chanteuse du groupe Cocteau Twins, bien connu des fans du label 4AD.

   Le deuxième album d’Armstrong, désormais connu pour ses B.O. à succès (« Moulin Rouge » par exemple) n’a pas à rougir de la comparaison avec « The space between us » : un titre comme « Waltz », d’inspiration symphonique, sur lequel une femme récite ce qui ressemble à des ligne de code informatique en allemand (exotique !), a tout pour devenir une drogue musicale douce. Comme les plupart des titres de cette deuxième livraison de l’Ecossais.

***

Jean-Marc Grosdemouge

Craig Armstrong « As if to nothing », 1 CD (Melankolic/Delabel), 2002

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *