Fabrice Drouelle, Frédéric Lecomte "1967, l’année de l’amour"

1967 livre   Il y a des moments où l’Histoire semble s’accélérer : si dans les années 60 la grande année d’un point de vue politique est 68, du point de vue culturel, c’est 67 qui est la plus effervescente. Année de la sortie de « Sergent Pepper’s Lonely Heart Club Band » des Beatles (qui viennent d’arrêter les concerts et élèvent le rock au rang d’Art) ou du « disque à la banane » du Velvet (mais l’énumération pourrait continuer longtemps), année du Festival de Monterey, des premiers effets psychédéliques du LSD, de l’explosion de Carnaby Street, 1967 voit aussi Brian Wilson enterrer symboliquement le disque « Smile » et le génial John Coltrane enterré pour de bon. Il semble à lire ce livre que toute l’agitation de cette année-charnière, prépare -et ce malgré le « Summer of love » les luttes à venir l’an suivant. D’autres agitations en somme.

**

Jean-Marc Grosdemouge

Fabrice Drouelle, Frédéric Lecomte « 1967, l’année de l’amour », ed. Fetjaine, 2007, 96 pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *