Henri Texier Strada Quartet "Alerte à l’eau"

51qYCM2AKGL   Après avoir livré ses carnets d’Afrique (plusieurs albums en compagnie d’Aldo Romano et Louis Sclavis), le contrebassiste Henri Texier évoque l’eau sur cet album.

    C’est sûrement sa fréquentation avec le continent précédemment cité qui lui a fait prendre conscience de la grande valeur des molécules d’H2O et il entreprend ici d’alerter ses contemporains, en prodiguant ce bon vieux jazz donc il a le secret.

    Ainsi chaque titre peut aisément se comparer aux différents états de l’eau, du jet ronflant (« Afrique à l’eau »), aux fines gouttelettes en suspension dans l’air (de loin ce qu’on préfère comme sur « Blues d’eau ») en passant par les flaques. L’incursion en territoire reggae, au beau milieu de l’album, se révèle charmante. Voilà du jazz qui ne cherche pas à se la jouer jeune, branchouille, ou bobo, mais qui se révèle efficace de bout en bout.

***

Jean-Marc Grosdemouge

Henri Texier Strada Quartet « Alerte à l’eau », 1 CD (Label Bleu), 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *