Jean-Marie Périer nous présente Oncle Dan

Jean-Marie Périer nous présente Oncle Dan

   Après avoir livré ses propres souvenirs avec « Le temps d’apprendre à vivre », Jean-Marie Périer dresse le portrait de son père spirituel, le magnat de la presse Daniel Filipacchi, fou de jazz et inventeur de « Salut les Copains ». Et bien sûr, en filigrane, il nous parle aussi un peu de lui.

oncle dan   Le grand tour de force de ce livre, c’est de signer le premier vrai portrait de Daniel Filipacchi. On ose ajouter l’adjectif « fouillé » car, comme nous le verrons, l’homme est du genre insaisissable. Première bio de Daniel Filipacchi – homme oh combien important – si l’on excepte celle de Robert Madjar qui a deux défauts majeurs : elle « n’existe » pas (ayant moi-même travaillé sur le magazine « Salut les Copains » pour écrire un mémoire de maîtrise, j’ai cherché ce livre pendant mes travaux de recherches de sources et ne l’ai trouvé que bien après ma soutenance) et elle est mauvaise. « Elle a été écrite après deux heures d’interviews », glisse Périer, et même sauf le respect que l’on doit à feu monsieur Madjar, on a toutes les raisons de le croire.

   Dans les années 50, Filipacchi, qui était photographe à « Paris Match », a pris sous son aile Périer, qui ne savait alors pas quoi faire de sa vie. Périer est lui-même devenu photographe, et Filipacchi, homme de radio (« Pour ceux qui aiment le jazz » et « Salut les Copains »), a construit un empire de presse avec son compère Frank Ténot : « Jazz Magazine », « Salut les copains », d’autres titres encore, puis le rachat de « Paris Match » et de Hachette en compagnie de Jean-Luc Lagardère. Bref la destinée unique d’un homme doué pour la vie, et qui a toujours croisé la chance sur ses chemins. Par flashes successifs, qui mêlent à la fois des souvenirs récents de vacances (paradisiaques) en compagnie du patron de presse avec d’autres plus anciens, Périer essaie de comprendre un homme complexe et pudique, d’un charisme particulier puisque dénué d’autoritarisme dans le travail, et pas tape-à-l’oeil dans le privé. Daniel Filipacchi est si pudique qu’il n’est passé que deux fois à la télévision en tout et pour tout dans sa vie. Pourtant, le paysage médiatique français lui doit beaucoup, et la culture musicale aussi, pour le meilleur et le pire, puisqu’il popularisa le jazz mais aussi… le yé-yé, soit une forme édulcorée et neu-neu du rock’n’roll. Amateur de femmes, il vit avec une jeune femme mais, au contraire d’Eddy Barclay qui médiatisait ses unions et laissa même une de ses conquètes – Caroline – poser nue dans « Lui », Filipacchi a également édité des revues de charme. Mais, pour voir sa compagne Astrid, mieux vaut guetter ses apparitions dans « Questions maisons », car elle est décoratrice d’intérieur.

   Mais revenons à Filipacchi : doté de principes simples, d’un sens de l’humour et de la provocation rares, d’une défiance envers l’autorité, d’un sens aigu des affaires, et d’un charme tout en discrétion (il n’est pas du genre vantard, à ce qu’on rapporte). Il a connu une vie passionnante, rencontrant Charlie Parker, Billie Holiday, Man Ray, les producteurs Nesuhi Ertegun (frère d’Ahmet, fondateur d’Atlantic) et Norman Granz (Verve, Mercury) et tant d’autres. Si Périer avait créé un personnage de roman de toutes pièces et lui avait inventé une telle destinée, on aurait crié au tableau surchargé. Mais Filipacchi (qui collectionne les tableaux surréalistes) a bien vecu tout ce qui s’étale dans les pages de ce livre. Et on sent bien que Jean-Marie Périer n’a toujours pas complètement réalisé la chance qu’il a eu d’être lui-même emporté dans le tourbillon de Filipacchi. Une rencontre qui a changé sa vie. Périer n’est toujours pas passé à l’écriture de fictions, mais sa vie regorge visiblement de trésors à partager…

****

Jean-Marc Grosdemouge

Jean-Marie Périer « Oncle Dan »
(XO Editions) 2008

« Oncle Dan. Souvenirs », 266 pages, 19.90 euros.

Jean-Marc Grosdemouge

19 commentaires sur “Jean-Marie Périer nous présente Oncle Dan

  1. viagra instrucciones stromectol tablete The heartlung machine was plumbed into the patient to take deoxygenated bloodfrom a main vein or the right atrium smaller upper chamberadd oxygen to it and return it to the circulation via the aorta the main artery leading away from the heart.

  2. One thing that we feel genuinely sets us apart from the rest of the pack of reviewers is our testing of the banking options at any real money slots casino. Choosing an online slots site for real money is no small task, and ensuring safe deposits and withdrawals is our first priority when playing online slot games for money. Yes, many different online casino sites pay real money. However, you will need to find an online casino that offers real money games, and that is licensed and regulated in your country. Be sure to check your local laws and each casino’s T&Cs to ensure that they serve players from your country. There are also free slots games that are actually demo versions of slots for real money. Therefore, you can try out these free slots to check whether you like a certain slot machine before you play. https://knoxsmbq643108.bloggazzo.com/14650691/bitcoin-poker-event The creativity and uniqueness in Betsoft games are unmatched, which grabs the players’ att. It is very user friendly, and even new players have an opportunity to try their hands on different games without risking their money. 100 Free Spins in Book of Dead slot. BetVictorCanadian players can access thousands of casino games on BetVictor Canada, as well as more than 60 table games and live dealer games through the BetVictor Canada Live Casino. There’s also lotteries, keno and scratch cards. The BetVictor Canada casino games are optimized to run smoothly, are user-friendly, and offer up the latest graphics and sound to give players the responsive and engaging gaming experience they’re looking for from an online casino. Finally, all best online casinos and casino games and are gathered in one place! CasinoHEX Canada offers a wide range of free casino games of any taste. Here you can choose to play free slots, online roulette, blackjack, baccarat, craps, scratch cards and video poker games without download or registration. Also, we provide a wide choice of online casinos Canada with latest casino bonuses to make your real money gambling more enjoyable. Gambling can cause addiction. Play responsibly. National Gambling Treatment Service: BeGambleAware.org

  3. All-natural CBD suppositories to support period & pelvic discomfort naturally No. CBD is a non-intoxicating substance. Tetrahydrocannabinol (THC) is the cannabis compound that causes “highness.” Now, this a broke college kid we’re talking about, so he’ll do almost anything to make a little extra cash to spend on craft brews and beard wax. And these trendy hipster kids are already out there dropping six to nine dollars a pop down at the coffeehouse for CBD-infused beverages. As far as I was concerned, he was the perfect candidate. Whatever I needed to do to sell him on it, I would. I just didn’t want to be the one cannabis writer who actually fell for this PR pitch and ended up getting violated by the CBD craze. That is not how I want to go down in the history books. To start making your suppositories you also need last important thing – a cannabis extract (in case you cannot obtain it proceed the same way as if you were making cannabis cream with dried buds). https://www.pensionsforexpats.co.uk/expat-advice-forum/profile/fbygeoffrey8250/ “We are not certain of magic mushroom biodiversity in Australia,” Dr McTaggart said. Look at the color of the mushroom. Young Psilocybe cubensis mushrooms (typically these will be smaller ones) may be a deep golden brown color, while more mature ones are a lighter golden brown color. It can be tricky to pinpoint psychedelic mushrooms or at least those containing psilocybin since it has over a staggering 200 species, each with distinct qualities that produce a unique high. Identifying the differences is critical since magic mushrooms are often interchanged with poisonous strains due to their similar appearances, so we’re here to touch on some of the most perennial shrooms dominating thrill-seekers worldwide. These psychedelic mushroom species can be found worldwide and different species have been used by indigenous groups around the globe for cultural and medicinal purposes for centuries. The Aztecs, for example, used a substance called teonanácatl (“flesh of the gods”), which is understood to have been a psychedelic mushroom, and cave paintings at Tassili n’Ajjer in Algeria suggest that indigenous north African groups may have been using magic mushrooms as early as 9,000 years ago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.