Jeanne Cherhal "Jeanne Cherhal à la Cigale"

  Dites, combien vous en connaissez des filles qui maîtrisent si bien la rime en « ongue » et qui sont capables de parles des menstruations sans être vulgaire, ou de parler d’une fille qui sort avec un homme marié sans tomber dans le pathos ? Superjeanne est de retour, avec son et image !

j c cigale   On l’a découverte en même temps que Vincent Delerm, Jeanne. Son premier disque éponyme est sorti le même jour que celui (éponyme aussi) du Normand. On les a vus tous les deux à l’Européen, en 2002, et il faut bien dire qu’on avait eu un petit coup de foudre pour elle plus que pour lui. Même si elle usait souvent de sa voix stridente (ce n’était certes pas sa meilleure période), elle avait un petit truc en plus. C’est Vincent Delerm qui a récolté les lauriers… mais elle… Eh bien elle les a récoltés aussi, ouf, lors des dernières Victoires de la Musique. Et voici que sort ces jours-ci la captation du spectacle qu’elle a donné à la Cigale cet automne (j’y étais, la veille pour être précis). En compagnie du guitariste, elle livre un show plus féminin, plus rond, plus doux. Dites, combien vous en connaissez des filles qui maîtrisent si bien la rime en « ongue » et qui sont capables de parles des menstruations sans être vulgaire, ou de parler d’une fille qui sort avec un homme marié sans tomber dans le pathos ? Il faut voir le témoignage visuel de ce qui fut l’un des plus beaux concerts de chanson de l’année passée.

**

Jean-Marc Grosdemouge

Jeanne Cherhal « Jeanne Cherhal à la Cigale », 1 DVD (Tôt ou Tard/Warner), 2005

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *