Jerry Lee Lewis "Jerry Lee Lewis and Friends"

Voici sûrement l’un des interprètes les plus dingues que le rock ait jamais connu. Encore en activité au moment de la sortie de ce DVD, Jerry Lee Lewis est l’un des premiers rockeurs « primitifs ». L’un des plus méconnus des plus jeunes.

jerry lee   Et pourtant, il a eu droit à une biographie filmée (« Great balls of fire », avec Dennis Quaid) et à une biographie écrite (le formidable « Hellfire »), mais voilà, l’homme de la rue pense au comique quand on lui dit Lewis. Ce DVD pourrait (devrait !) aider à dissiper cette fâcheuse confusion. Ouvrez vos livres d’histoire : à l’automne 1958, Jerry Lee Lewis est en tournée anglaise. Sauf que le rockeur de Ferriday a épousé il y a peu sa cousine, Myra Gale Brown, qui n’a même pas quinze ans. La presse, pudibonde au possible, s’empare de l’affaire, et Jerry Lee doit rentrer au pays comme un malpropre. Si vous voulez en savoir plus, lisez l’Evangile selon Nick Tosches.

1989 : l’année justement de la sortie du film retraçant sa vie, Jerry Lee Lewis est sur la scène du Labbat’s Appolo de Londres. Entouré d’invités (Van Morrisson, John Lodge des Moody Blues, Brian May de Queen ou Dave Davies des Kinks), et à guichets fermés, il interprète ses plus grands tubes : « Johnny B. Goode », « Good Golly Miss Molly » ou « Whole lotta shakin’ going on ».

Il faut voir ce matou, fin comme une allumette dans son costume serré, cheveux ondulés plaqués sur la tête et regard fou, se démener comme un diable sur son piano. On a a rarement vu un showman aussi époustouflant, aussi rapide et aussi habité par les flammes de l’enfer.

***

Jean-Marc Grosdemouge

Jerry Lee Lewis « Jerry Lee Lewis and Friends », 1 DVD (Eagle Vision), 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *