Joshua Redman et Brad Mehldau à Marciac

   D’un côté, le saxophoniste majeur de sa génération, Joshua Redman, et de l’autre le pianiste romantique et technique par excellence, Brad Mehldau. Les deux sont ici captés sur la scène du festival de jazz de Marciac en 2011. Ca commence par un titre de Redman « Note to Self ») puis un de Mehldau (« To Hold On or to Let Go ») avant une reprise de Jeff Buckley (« Dream Brother ») et enfin le classique be bop de 1964 : « Oleo » de Sonny Rollins. Du travail d’artisans, tout en finesse. Et avec amour.

Jean-Marc Grosdemouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *