King Kong Was A Cat "King Kong Was A Cat"

king-kong-was-cat-lun-11022009-1519   Tous ceux qui aiment aller se foutre la pétoche devant un bon film d’horreur le savent : dans ce genre de production, l’ambiance sonore est très importante, que ce soit par la musique ou les bruits. Par un effet boomerang, Mathieu Lozinguez, guitariste du groupe post-rock Melatonine, et à la tête de ce projet, incorpore des extraits de vieux films d’horreur à sa musique. Maniant à la fois les machines et les instruments traditionnels du rock, Lozinguez invente de petites B.O. à vous glacer le sang. Le formidable « Believe me » et son orgue pour enterrement ne doit pas s’écouter tard le soir, sous peine de faire des cauchemars… Ils ne sont pas nombreux les Français à pouvoir prétendre jouer jeu égal avec le démoniaque Aphex Twin, c’est à dire à pratiquer une musique froide et mélodieuse, robotique mais vibrante… mais il faut bien reconnaître que Mathieu Lozinguez est de ceux-là.

***

Jean-Marc Grosdemouge

King Kong Was A Cat « King Kong Was A Cat », 1 CD (Unique Records/La Baleine), 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *