Le jazz norvégien, profond et lumineux

La Norvège n’est pas qu’une terre d’expérimentation électro-jazz. C’est avant tout une terre de jazz tout court, puisque c’est notamment la patrie de Jan Garbarek. Le label ECM, qui accueille les oeuvres du saxophoniste, recèle d’autres artistes en provenance de ce Royaume.

unnamedJacob Young « Evening falls »

  Aussi captivant que « Beyond Missouri sky » de Pat Metheny et Charlie Haden, ce disque du guitariste Jacob Young est un disque de tombée de la nuit, comme en témoigne son titre. Sur des morceaux longuement alanguis, Young, accompagné de Mathias Eick (trompette), Vidar Johansen (clarinette), Mats Eilertsen (contrebasse) et Jon Christensen (batterie), développe une musique veloutée, des atmosphères chaleureuses et intimistes. Les morceaux, enregistrés en décembre 2002 à Oslo, morceaux où la trompette sait se faire caresse, évoquent bien ce moment court et rare de la journée d’hiver où le soleil, rasant de plus en plus l’horizon à mesure que les minutes passent, devient de plus en plus rougeoyant tout en faisant miroiter les étendues neigeuses. Ce disque est un petit bonheur simple, diaphane. Et doucement euphorisant.

*****

unnamed (1).jpgArild Andersen (w/ Vassilis Tsabropoulos and John Marshall) « Triangle »

  A peine plus vif, mais tout aussi charmant, ce disque qui symbolise le triangle Oslo (Andersen à la contrebasse)- Athènes (Tsabropoulos au piano)-Londres (Marshall à la batterie) est à ranger à côté des disques de Brad Mehldau, du Finlandais Alexi Tuomarila ou encore près du récent « Threesome » d’Aldo Romano. Le Norvégien Arild Andersen a enregistré cet album au Rainbow Studio d’Oslo en janvier 2003, c’est à dire un mois après Jacob Young, et pile au même endroit. Même si ce trio reprend Maurice Ravel (« Pavane »), le reste étant pour la plupart des morceaux de Vassilis Tsabropoulos, sa couleur scandinave nous fait immanquablement penser aux suédois Esbjörn Svensson Trio. C’est dire tout l’intérêt qu’il y a à le découvrir.

****

Jean-Marc Grosdemouge

Jacob Young « Evening falls » , 1 CD (ECM/Universal), 2004

Arild Andersen (w/ Vassilis Tsabropoulos and John Marshall) « Triangle », 1 CD (ECM/Universal), 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *