Lokua Kanza "Toyébi Té"

 

   Lokua Kanza aurait pu rester l’homme d’un tube, le superbe titre « Shadow Dancer » de 1996, qui nous le fit connaître. C’eut été dommage, car on s’aperçoit que ce chanteur congolais a beaucoup d’autres styles de chansons à chanter, et pas seulement en anglais.

lokua al   Il nous revient cette année sur le label Universal Jazz et signe un album de toute beauté, chanté en français et dans la langue natale de Lokua. La musique de Lokua Kanza, c’est une sorte de blues mêlé de sonorités africaines. La voix de Lokua Kanza, les choeurs assurés par la famille, ce qui est assez émouvant, tout donne à « Toyebi Té » un aspect « fait maison » de bon alloi. Qu’il chante l’amour (« Tu as niangami mon coeur comme ça, c’est foutu » sur la superbe chanson « Mbiffe ») ou « Le bonheur » (« Il suffit d’une phrase, d’un mot »), Lokua Kanza trouve toujours le chemin le plus court pour aller directement à l’essentiel : parler au coeur de l’auditeur.

****

Jean-Marc Grosdemouge

Lokua Kanza « Toyébi Té », 1 CD (Universal Jazz), 2002

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *