Mouse on Mars "Rost Pocks"

mouse     On va enfin pouvoir écouter les raretés du duo electronica allemand Mouse on Mars : Andi Toma (de Cologne) et Jan St. Werner (de Düsseldorf) compilent le meilleur de leurs cinq EP parus chez Too Pure : « Frosch », « Bib », Saturday night worldcup fieber », « Cache coeur Naïf » et « Twift ».

     Ici, envolé le format chanson, saut quand Laetitia Sadier (Stereolab) vient faire quelques vocaux (« Schnick-schnack », « Lazergum », « Cache-coeur naïf »). Les morceaux, souvent longs, sont des pelotes où les fils de beats et de mélodies sont inextricables.
De denses embrouillaminis, de petits casse-têtes qui pourraient nous amuser des heures : de house passée au mixer en pop instrumentale qui semble jouée dans une capsule pressurisée, l’univers de Mouse on Mars est des plus captivants… Difficile en écoutant cette compil, de ne pas dire un mot sur celle de Laïka « Lost in space », car toutes deux présentent le travail de deux groupes inventifs, qui font tous deux montre de malice et d’étrangeté. Bien que, des deux, Mouse on Mars soit le plus « under », le plus barré des deux groupes.

****

Jean-Marc Grosdemouge

Mouse on Mars « Rost Pocks », 1 CD (Too Pure/Beggars), 2003

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *