"Nippon Girls. Japanese Pop, Beat & Bossa Nova 1966-1970"

   Une compilation dont tous les apprentis Tarantino peuvent faire leur miel s’ils veulent dégoter le 5,6.7, 8’s (« Woo hoo ») qui fera décoller la bande-son de leur film de kung fu.

nippongirlsjapanesep   Tous les fans de musique le savent : Ace Records est un des labels qui fait le plus de travail pour aller dénicher des pépites, dans le rock principalement mais tout ce que la pop culture compte comme genres, sous-genres, ramifications et branches tordues.

   Par exemple quand Max Décharné a sorti son livre « Wild Wild Party », Ace a sorti une compilation pour compléter la lecture, intitulée « Rocket In My Pocket » (non, je ne traduirai pas).

   Mais trève de plaisanteries passons à la compilation « Nippon Girls », je ne vais pas faire affront à votre intelligence puisque si vous avez attentivement lu le titre, vous savez de quoi on cause.

****

Jean-Marc Grosdemouge

Titre en écoute : Eiko Shuri « Yé-Yé  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *