Oslo Telescopic et Dominique A "The Dominique O Project"

   Que ceux qui regrettent la bizarrerie disparue de « La Fossette », premier album de Dominique A, se réjouissent : si ces albums solos, désormais, empruntent des chemins rock et chanson de plus en plus balisés, de mieux en mieux contrôlés au niveau dérapage, en revanche ce disque, enregistré avec Oslo Telescopic, regorge de trouvailles dignes du minimalisme de « La Fossette », et de la radicalité de « Remué ».

oslo   Ce « Dominique O Project », disque collectif, est moins abrasif que l’album solo « Remué. » Les samples, les beats trafiqués en font une oeuvre plus arty, plus underground qu’ »Auguri. » Décharné et débraillé, technologique et blues, ce projet part dans des directions différentes, tout en les rendant cohérentes. Sur « Morse », Oslo Telescopic sample Erik Satie, tout en arrivant très vite à se détacher de l’ombre (qu’on imagine énorme) de l’inventeur de la « musique d’ameublement. »

   Chaque titre intrigue, berce (les mélodies sont toutes lancinantes) et nous emmène avec lui. Comme la plupart des productions Lithium, il est difficile de classer réellement cet opus, chanté en français, anglais et espagnol. Où classer physiquement ce disque dans sa discothèque ? Dans le rock ? L’électro ? Les oeuvres françaises (à côté des albums solo de Dominique A) ? Il faudrait créer une section Lithium pour n’accueillir que les artistes de l’écurie Chauvier : Mendelson, Jérôme Minière, Françoiz Breut, et les autres. Chez les mélomanes avertis, c’est déjà fait. Pour les autres, voici une bonne résolution à prendre en ce début d’année 2003 : je crée ma section Lithium dans ma discothèque. NB : vous pouvez aussi le faire pour Domino ou Warp.

   « Dominique O Project » est difficile à classer, tout comme il est difficile de qualifier Oslo Telescopic, puisqu’on ne sait presque rien d’eux et que ses membres se refusent à poser à visage découvert pour les photographes.

***

Jean-Marc Grosdemouge

Oslo Telescopic et Dominique A « The Dominique O Project », 1 CD (Lithium/Labels), 2003

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *