Philippe Bordas "Solaar"

Solaar livre   Claude M’Barali le rappeur et Philippe Bordas le photographe pourraient dire à la manière de Montaigne et La Boétie « parce que c’était lui, parce que c’était moi ». En tout cas, celui qui se nomme MC Solaar à la scène et le photographe se connaissent depuis quinze ans.

   Depuis que Philippe Bordas, débutant, à effectué la première session photos d’un Claude MC tout aussi débutant que lui. Depuis les deux hommes ont parcouru la planète de long en large (Los Angeles, Rome, Moscou, Sénégal, etc.) et Bordas reste encore le photographe attitré de l’as de pique qui pique nos coeurs. Ce dernier commente les clichés… loin justement des sempiternels clichés du rap.

**

Jean-Marc Grosdemouge

Philippe Bordas « Solaar », ed. du Panama, 128 pages, 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *