Prefuse 73 "Preparations"

prefuse preparations   Son passeport doit ressembler à une pochette-surprise : Guillermo Scott Herren est né à Miami d’une mère cubaine et d’un père catalan, il a ensuite vécu à Atlanta en Géorgie et vit désormais en Espagne, au nord de Barcelone. Voilà une généalogie qui lui vaudrait sans aucun doute un petite passage par la case ADN de Brice Hortefeux, et un parcours tant géographique que musical atypique : fan de jazz grâce à sa maman, le monsieur qui se cache sous le pseudo Prefuse 73 est tombé dans la culture hip hop, produisant d’ailleurs des rappeurs du sud des USA. On l’a aussi entendu sous l’alias Savath & Savalas et vu livre dans le même temps un album de chutes de studio (« Extinguished : outtakes ») de fort belle tenue. Comparé à DJ Shadow, avec qui il partage une étonnante propension à fusionner des tas de genres musicaux en une musique éminemment personnelle, c’est un hyperactif que l’on pourrait comparer à Autechre essayant de produire un album de soul façon Motown. Si les soeur (Schoof of Seven Bells) et le producteur ambient Tobias Lilja (« 17 seconds interlude ») sont relativement inconnus, les amateurs de Battles en revanche noteront avec intérêt la présence du batteur du groupe, John Stanier, sur cet album (« Smoking red »). Après le formidable « One word extinguisher » et « Surrounded by silence », Herren prouve qu’il a encore plus d’un tour de passe-passe dans sa musette à l’heure du troisième album. Ce qui n’est hélas pas le cas du pourtant génial DJ Shadow.

*****

Jean-Marc Grosdemouge

Prefuse 73 « Preparations », 1 CD (Warp/Discograph), 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *