.Pridon "Apnea Heina"

pridon   .Pridon réussit des tours de forces : d’abord, grâce au « dot » juste avant son pseudo, on a pour la première fois commencé une phrase d’accroche par un point ; ensuite parce que sa pochette nous plonge en pleine science-fiction avec trois fois rien. Intrigué par ces formes grises et vertes, dont on se sait si elles sont organiques ou pas (est-ce un oeil mi clos ?), on tourne la pochette dans tous les sens et puis… bon sang mais c’est bien sûr comme dirait le commissaire… c’est un poing fermé qui laisse échapper juste un peu de lumière. La musique du producteur grec Petros Voudouris laisse elle aussi échapper peu de lumière, mais elle irradie comme le rayon vert, celui qui est censé se produire quand le soleil se couche sur la mer. Son electronica très influencée par Boards Of Canada joue également la sobriété, mêlant basses dub, esprit psychédélique et production ultra-futuriste. Seul hic de l’histoire : à notre connaissance, cette référence du label de Patras n’est pas distribuée en France.

*****

Jean-Marc Grosdemouge

.Pridon « Apnea Heina », 1 CD (Low Impedance), 2008

Infos ; www.myspace.com/pridon et www.lowimpedance.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *