Purple Confusion "The sound of the atom splitting"

purple c     Cela ne fait pas très longtemps que l’on entend parler du label Gooom Disques (pourtant ce disque est sa 17ème référence), mais on commence déjà à trouver ce label passionnant.

     A l’écoute de ce projet réunissant une partie des artistes du label, ça se confirme. En fait, Purple Confusion n’est pas un vrai groupe. Il s’agit d’un projet semblable aux projets This Mortal Coil et The Hope Blister chez 4AD : à savoir des artistes maison réunis autour du directeur artistique, Ivo Watts-Russel, qui met la main à la pâte.

     Sur ce « son de la désintégration de l’atome » (belle description de leur musique), on retrouve les jeunes antibois (42 ans à eux deux) Anthony Gonzales et Nicolas Fromageau de M83 (groupe responsable d’une belle claque électro avec leur premier album éponyme en 2001), Morgan Daguenet du groupe rennais Mils et des gens de Moughqual et Bertuf.

     Avec le patron de Gooom, le bordelais Jean-Philippe Talaga, tout ce beau monde tisse à plusieurs mains des sonorités fascinantes sur leurs machines. Quand on sait l’intérêt porté par Jean-Philippe Talaga, créateur de la structure, à son aînée 4AD, on ne s’étonne pas qu’il se soit inspiré de cette idée qu’a eue le label anglais. Et en plus, Purple Confusion donne un album formidable. Jean-Philippe Talaga peut désormais être considéré comme le Ivo Watts-Russel français.

****

Jean-Marc Grosdemouge

Purple Confusion « The sound of the atom splitting », 1 CD (Gooom Disques/Chronowax), 2002

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *