Roland Appel "Talk To Your Angel"

roland appel   Il a beau avoir appelé son album « Parlez à votre ange », le producteur allemand Roland Appel n’en glisse pas moins quelque chose d’un peu vénéneux dans toutes ces compositions.

Clairement orienté house et majoritairement instrumental, même si Araba Walton intervient parfois (« Unforgiven »), cet album développe des chansons aux climats dont on ne sait dire s’ils sont angéliques ou oppressants, car le Munichois qui les conçoit s’ingénie visiblement à leur donner ce caractère pardoxal. Dansantes, elles sont aussi riches de vraies mélodies, qualité assez rare pour être soulignée, et rêveuses, ce qui fait que ce disque, qui assure sa fonction dancefloor peut aussi accompagner des moments plus paisibles.

   Si comme le dit le patron du label Kompakt, Michael Mayer, dans un jeu de mot savoureux : « an apple a day keeps the doctor away » (en gros : mangez une pomme chaque jour et vous aurez toujours la forme), parlez à votre ange, et s’il vous parle avec le bon son signé Roland, soyez sûr que cela ne ressemblera pas à de l’olifan bramé quelque par du côté de Roncevaux, mais que ça va sérieusement parler à vos jambes. De nombreux DJ (Gilles Peterson, Laurent Garnier ou Hell pour n’en citer que trois) sont déjà fans de son « Dark soldier » et il y a vraiment de quoi.

****

Jean-Marc Grosdemouge

Roland Appel « Talk To Your Angel », 1 CD (Sonar Kollektiv/Nocturne), 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *