Serge Gainsbourg "Le Zénith"

   Filmé par Godard, ce concert se serait appelé « A bout de souffle » tant le fumeur de Gitanes semble (déjà) en fin de course.

gainsbiurg zenith   En 1987, Serge Gainsbourg, qui est déjà bien entré dans sa période Gainsbarre (la moins chic de sa carrière, puisque on le voit notamment aller de show en show télé pour y débiter des propos indignes) enregistre l’album « You’re under arrest » aux States avec une bande de Ricains qui lui peaufine un son funk rutilant. C’est ce groupe qui attaque avec son gros son sur scène, et quand le chanteur arrive sur scène et commence… par s’allumer maladroitement une gitane, on se dit que c’est mal barré. Gainsbourg parle plus qu’il ne chante, sa diction est très approximative, et la relecture de ses chansons d’autrefois (« Les dessous chics », « La Javanaise »), réarrangées de manière moderne (pour ceux qui aiment) ou pompière (pour les autres) s’enlise. Certes les « p’tits gars » et les « p’tites pisseuses » présents sont content, mais ce tour de chant n’est pas le meilleur du chanteur. Parfois le chant du cygne n’est pas émouvant mais vire au pathétique. Certes, ce show a été enregistré dans la salle du 19e arrondissement à Paris qui porte ce nom, mais Gainsbourg n’y est pas, mais pas du tout à son zénith.

**

Jean-Marc Grosdemouge

Serge Gainsbourg « Le Zénith », 1 DVD (Mercury/Universal), 1989

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *