Shabazz Palaces « Shine a light »

   Eric et Quentin de « Quotidien » qui caricaturent France Culture devraient écouter la radio du service public : cet été, on pouvait y entendre des séries consacrés à Bille Holliday, Bruce Springsteen, aux « fous du son » de Laurent de Wilde, mais aussi, lors d’une chronique, entendre parler de Shabazz Palaces, qui est peut être la meilleure chose arrivée à Seattle depuis le grunge, et qui signe non pas un mais deux albums sur le label du coin  SubPop. Un sample de Dee Dee Sharp (« I really love you »), des voix et le tour est joué. Brillant.

infos : https://www.subpop.com/artists/shabazz_palaces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *