Sophie-Anne Leterrier "Le mélomane et l’historien"

melomane historien liv   L’histoire, « discipline-mère de toutes les autres disciplines » comme aiment à le rappeler ses éminents chercheurs, a toujours un peu délaissé la musique dans ses études. Volatile, elle était volontiers insaisissable pour les historiens, qui ne jugeaient pas cet art assez noble pour qu’on lui consacrât des pages. Mais l’Université évolue et Sophie-Anne Leterrier, professeur à l’Université d’Artois, consacre un livre entier à étudier comment l’esprit historique s’est emparé de la musique de la fin XVIIIe au début du XXe siècle. Alors que la musique d’aujourd’hui s’appréhende comme un bien culturel mais aussi de plus en plus marchand, faire vivre la musique du passé est un enjeu majeur de nos sociétés.

**

Jean-Marc Grosdemouge

Sophie-Anne Leterrier « Le mélomane et l’historien », Armand Colin, 226 pages, 2006.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *