Stefano di Battista "Parker’s Mood"

Parker-s-mood   Charlie Parker, surnommé « Bird » est mort à l’âge de 35 ans, il y a une demi-siècle. 35 ans, c’est l’âge du saxophoniste italien Stefano di Battista, enfant de Bird, à qui il rend hommage sur un album entier. Kenny Barron est au piano, et un compatriote transalpin, Flavio Boltro, vient donner un coup de main sur ce bel album de be bop, qui reprend des thèmes écrits par Parker (« Confirmation », « Donna Lee », « Congo Blues ») ou popularisés par lui, et signées Gershwin, Porter ou Gillespie. Di Battista ne « relit » pas ces morceaux. Il se « contente » (et de quelle façon !) de respecter fidèlement l’esprit de « l’imprévisible Oiseau qui a donné au jazz de nouvelles ailes », comme l’a dit Jacques Réda.

***

Jean-Marc Grosdemouge

Stefano di Battista « Parker’s Mood », 1 CD (Blue Note/EMI), 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *