Chris Cunningham, clippeur flippant

   On connaissait les concerts filmés, les compilations de clips de musiciens (Björk est la championne du genre), mais pas encore les compilations d’oeuvres selon leur réalisateur. La collection « Director’s Label » propose les clips, courts-métrages et pubs de quelques maîtres du genre (Spike Jonze, Michel Gondry) dont Chris Cunningham.

chris cu 300   Cet anglais, qui a commencé sa carrière de réalisateur à l’âge de 25 ans en 1995 propose un univers froid, urbain, ultra technologique et futuriste. Parfois flippant, parfois violent. En tout cas, ses images ne laissent pas insensibles. De quoi séduire le duo Autechre (« Second Bad Vibe », qui ouvre le DVD est la première oeuvre de ce surdoué), Aphex Twin (« Come to Daddy » et « Windowlicker ») ou Squarepusher (« Come On My Selector »). Cunningham n’a pas collaboré qu’avec des artistes du label Warp : Portishead (« Only You »), Madonna (« Frozen » et ses célèbres corbeaux), Leftfield (sur « Afrika Shox », pour une métaphore de l’indifférence du monde occidental face au drame africain) et Björk ont fait appel à lui. On retrouve donc le clip le plus technologiquement émouvant jamais réalisé à ce jour : « All is Full of love », et ses robots qui s’embrassent. Avec en prime le making of de ce clip inoubliable.

   Même en y ajoutant quelques images destinées à des installations videos et des pubs, cela ne donne pas le DVD le plus long de la série, mais Chris Cunningham a un univers visuel bien a lui, dont la découverte s’impose. Pour adultes et adolescents.

Jean-Marc Grosdemouge

« The work of director : Chris Cunningham », 1 DVD (Palm/Labels)? 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *