Gros mélange chez Tôt ou Tard

Tot-ou-tard   Pour fêter ses dix ans, c’est le label Tôt ou Tard, créé par Vincent Frèrebeau qui vous fait cadeau d’une double compilation. Tous les artistes de l’écurie (pas celle d’Augias), même le roi du mento Stanley Beckford, se sont mis par deux ou par trois pour interpréter quelques chansons.

   Outre une flopée de reprises (« Demain demain » des Fabulous Trobadors, « L’espace » de Mathieu Boogaerts, « La confession » de Lhasa, ou « Les bancs » de Franck Monnet), on découvrira avec plaisir quelques nouveautés. Comme ce « Na na na », dans lequel Delerm interviewe Boogaerts et inversement, ou cet hymne anti-coke de Bumcello et les Fabulous Trobadors. Thomas Fersen éclate ses boutons, et donne la réplique à une barmaid nommée Jeanne Cherhal, qu’on retrouve aussi avec Jacques Higelin (« La rousse au chocolat »), avec qui elle effectuait déjà un duo sur son propre album « Douze fois par an ». Mathieu Boogaerts et son héros Dick Annegarn (« Les aspres ») se retrouvent après avoir tourné ensemble il y a quelques années de cela. Lhasa et Franck Monnet se fiancent phonographiquement, et non pornographiquement. Oui, l’ambiance est sympa dans ce label (il y a toujours de nouveaux arrivants, comme Da Silva ou Agnès Jaoui). Et la musique l’est encore plus.

***

Jean-Marc Grosdemouge

Divers « Tôt ou Tard », 1 CD (Tôt Ou Tard/Warner), 2005

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *