Vincent Delerm "Un soir boulevard Voltaire"

     Cela fait bizarre de voir Vincent Delerm sur DVD alors qu’on semble l’avoir découvert hier. Pour moi, la rencontre scénique eut lieu un soir d’avril 2002, à l’Européen. Deux artistes qui venaient de sortir leur premier album respectif, Jeanne Cherhal et Vincent Delerm, partageaient l’affiche de la salle de la rue Biot, près de la place de Clichy, à Paris.

vincent-delerm-un-soir-boulevard-voltaire

   L’une, attachante, mais nantie d’un album enregistré en public, n’a pratiquement jamais eu les faveurs de la radio et joue encore en première partie de Thomas Fersen. L’autre, a eu le destin qu’on sait, et doit encore se demander ce qui lui est tombé dessus en moins d’un an : ventes massives, accueils critique et public irréprochables, reportages dans les JT. Il y a de quoi être étourdi.

 

     « Un soir boulevard Voltaire », réalisé par Bruno Sevaistre, et enregistré au Bataclan (d’où son nom), capte le concert qu’a dû donner tant de fois Vincent Delerm depuis la sortie de son premier album : seul au piano, il a accroché une petite liste de ses titres au dessus du clavier, et sans la moindre partition, il chante en s’accompagnant au clavier. Surtout, il joue à désarçonner le public avec ses descriptions millimétrées de situations banales : la visite d’un zoo avec une ex, une soirée entre amis, une file d’attente. Il a enregistré ses pensées et remerciements au préalable et celles-ci sont diffusées au public.

     Delerm a également préparé ses mimiques et pris son air un petit peu pincé, et on a plaisir à en saisir toutes les nuances d’un peu plus près, puisque l’on n’est pas assis dans un fauteil loin de lui, mais qu’on a au contraire l’impression d’être juste à côté du piano.
Outre la plupart des titres déjà fixés sur disque, on retrouve une floppée de titres encore inédits (« Sentier des douaniers », « Puissance quatre », « La véranda », « Les assiettes », « Les barres assymétriques », « Les connaissances », « L’appartement », « Les trottoirs à l’envers »), qu’on retrouvera certainement sur le prochain album du normand, prévu pour le printemps prochain.

**

Jean-Marc Grosdemouge

Vincent Delerm « Un soir boulevard Voltaire », 1 DVD (Tôt ou tard/Warner Vision), 2003

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *