“Rose bonbon, Open all night”

“Rose bonbon, Open all night”

Deux compils consacrées au punk français sont sorties en cette année 2002, afin de fêter dignement (et avec liquidités sonnantes et trébuchantes) le vingt-cinquième anniversaire de l’explosion punk : “Nos années punk” pour le côté “encyclopédie” (les notes de pochettes étaient signées Christian Eudeline, auteur d’un bouquin paru cette année chez Denoël). Voici son pendant “compilation de lieu”, consacrée au Rose Bonbon, une salle autrefois située à proximité de l’Olympia.

C’est plus pop (le magazine pop moderne “Magic” en est partenaire) mais moins béton, en fait. Il y a du beau monde (La Souris Déglinguée, Marquis de Sade, Lili Drop, Kas Product, le groupe de Mona Soyoc que beaucoup ont découvert sur l’album de Zend Avesta), mais il y a moins de fureur que sur “Nos années punk.”

Il s’agit plus de chanson rock décalée, un peu dans le genre de “Marcia Baïla” des Rita, mais en plus souterrain. Seul inconvénient, mais de taille : avec juste une chanson pour découvrir un artiste (quand “Nos années punk” avaient la bonne idée d’en proposer d’eux), on glisse de chansons en chansons sans qu’un style précis se dégage de chaque formation.

Peut-être aurait-il mieux valu ressortir carrément tous les albums de ces groupes, qui sont certainement introuvables aujourd’hui, ce qui permettait de se faire plus facilement une idée. Néanmoins, cette compil est de valeur, et les mélomanes qui font oeuvre d’historien, et qui aiment découvrir des petites perles du passé sont invités à se ruer sur “Rose bonbon.”

***

“Rose bonbon. Open all night”, 1 CD (Le Maquis/Naïve), 2002

première publication : dimanche 1er septembre 2002

Ici Paris “Allô, le monde” / La Souris Déglinguée “Une fille dans la rue” / Marquis de Sade “Conrad Veidt” / Rita Mitsouko “Don’t forget the nite” / Electric Callas “Winner” / Modern Guy “Electrique Sylvie” / Les Avions “Trio” / Panoramas “Sinbad the sailor” / Lili Drop “Sur ma mob” / Kas Product “Pussy X” / Orchestre Rouge “Soon come violence” / Bijou “Ok Carole” / Wunderbach “Oublions l’Amérique” / Oberkampf “Couleurs sur Paris” 

Jean-Marc Grosdemouge