Y-a-t-il un après à Saint Germain des Prés ?

Y-a-t-il un après à Saint Germain des Prés ?

Après Arno (l’album « Vivre », ultra-émouvant), c’est Nicoletta qui collabore avec le pianiste Sofiane Pamart pour un album de piano-voix qui s’annonce de toute beauté. « Où es-tu passé mon Saint Germain des Prés » est une balade nostalgique. Car autrefois Saint Germain, c’était le jazz de Boris Vian, les intellectuels (Sartre, Beauvoir, Merleau-Ponty), la bohème, l’existentialisme.

Alain Souchon avait poussé une même complainte avec « Rive Gauche » concernant le Quartier Latin, en 1999. Sur cette chanson de l’album « Au ras des pâquerettes », il dénonçait le fait que les librairies ferment au profit de boutiques de vêtements.

Celle qui a la plus grande voix soul de France et des environs, Nicole Grisoni aka Nicoletta, se demande pourquoi traîner aujourd’hui du côté des terrasses du Flore et des Deux Magots. C’est Erik Truffaz qui joue de la trompette et il difficile de ne pas penser à Miles et Juliette se promenant main dans la main…

Y-a-t-il un après à Saint Germain des Prés ? La question ne sera pas tranchée ici. En tout cas l’abum de Nicoletta « Amours & Pianos » est annoncé pour le 19 novembre chez PIAS Le label. On a hâte.

Jean-Marc Grosdemouge

Infos : le site de PIAS

Photo : Danny Willems

Jean-Marc Grosdemouge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.