Lee Ranaldo & Thurston Moore en concert à Montreuil (La Parole Errante)

   Groupe séminal s’il en est, Sonic Youth distille depuis 30 ans son rock bruitiste, expérimental bien sûr, mais qui a tout de même réussi à toucher un vaste public avec ses strates de guitares distordues empilées les unes sur les autres. Deux anecdotes résument à mon sens le groupe new-yorkais. La première est dans les livres d’histoire. Quand Nirvana, alors groupe Sub Pop a été approché par la major Geffen, Kurt Cobain eut quelques réticences à quitter le label underground de ses débuts, par peur  d’y perdre sa candeur… C’est le fait que Sonic Youth soit dans l’écurie, et toujours maverick indomptable, qui a convaincu Cobain de signer avec la major. Car Sonic Youth c’est ça : un tourbillon fougueux, un maelstrom de guitares, de la saturation, et un exemple d’intégrité pour pas mal de monde. Autre anecdote, que je vous rapporte pour y avoir assisté : il y a quelques années, lors du festival Art Rock à St Brieuc, pendant le concert, un homme du public a fait passer une petite guitare en forme de mandoline aux Sonic Youth présents sur scène. Certains se seraient peut être dit « what the fuck ? » Thurston Moore s’en est emparé, l’a branchée sur son ampli, et en a joué… Tout est possible avec Sonic Youth. On ira donc écouter Lee Ranaldo et Thurston Moore à Montreuil, dans le cadre du festival Sonic Protest, chacun dans un set solo. Et quelques morceaux en duo ? Les organisateurs en rêvent à haute voix. Moi aussi. Et vous ?

Jean-Marc Grosdemouge

le 11 avril 2014 à La Parole Errante, Montreuil (93)

Festival Sonic Protest, du 4 au 13 avril 2014. Tous les lieux et la programmation sur http://www.sonicprotest.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *