Boris Vian « La complainte du progrès »

Boris Vian

   Cette chanson de Boris Vian est entrée dans les manuels d’histoire : elle raconte comment la société de consommation, née aux USA, a conquis l’Europe après guerre. Elle prophétise aussi les « rencontres mutuellement avantageuses » qui fleurissent de nos jours sur le Net.

   Bien sûr, Vian qui était musicien, chroniqueur de jazz, patron des disques Fontana et écrivain, n’a pas enregistré de clip pour sa chanson. Et pour une raison bien simple : à l’époque ça n’existait pas. Lui qui a inventé pas mal de choses (notamment le rock français avec Michel Legrand et Henri Salvador) aurait pu inventer cela… l’invention sera néanmoins française avec… le scopitone.

   Pas de clip pour « La complainte du progrès » mais des petits génies du Net en on confectionné un, il y a peu de temps, avec notamment des images de films de Jacques Tati. On pourra voir, en prime, en fin de clip, un extrait des « Liaisons dangereuses » de Vadim avec Jeanne Moreau qui vient de nous quitter récemment, et… Boris himself, qui a donc aussi fait l’acteur.


Jean-Marc Grosdemouge

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *