Didier Squiban "Concert Lorient"

Quand le folklore breton rencontre le jazz, la magie est au rendez-vous. ici, le magicien qui opère est le pianiste Didier Squiban.

concert-lorient   Enregistré en public au Festival Interceltique de Lorient le 9 août 1999, cet album est le témoignga d’un moment « de bonheur simple et pur », écrit Jean-Pierre pichard, directeur du festival. En effet, cet album nous livre six varitions aussi impressionnantes de virtuosité, d’inspiration, et de feeling, puis finit par le morceau « Adare ». Squiban, tel Keith Jarrett lors de son concert solo à Cologne (enregistrement mythique), part dans son univers, en nous prenant la main. Au détour d’un morcau surgissent quelques notes quelques notes rythmées d’une gavotte ou d’une ronde.

   Squiban nous convie à une ballade en amoureux sur la lande … Un voyage musical dont on sort bouleversé. C’est un disque à la simplicité désarmante, comme tous les grands disques. On songe à quelques grandes bandes originales de films qui nous ont mis les larmes aux yeux, comme celle de « Cinéma Paradiso », signée Ennio Morricone. C’est tout simplement fantastique.

*****

Jean-Marc Grosdemouge

Didier Squiban « Concert Lorient », 1 CD (L’oz Productions/Naïve), 2003

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *