Dominique Dalcan "Ophélie"

   Dalcan chantant Arthur Rimbaud sur un projet d’Hector Zazou : de la pop aux semelles de vent.

sahara

   Un jour on racontera à nos enfants que dans les années 90, l’industrie du disque allait bien. Tellement bien qu’un gars aussi génial qu’Hector Zazou pouvait se permettre de sortir une major (Columbia) « Sahara Blue », un disque hommage au poète Arthur Rimbaud, et pas avec n’importe qui, mais avec un casting impeccable, dont Ryuichi Sakamoto, Steve Shehan, Brendan Perry, Richard Bohringer, John Cale, Khaled, Gérard Depardieu, et le tout jeune mais déjà prometteur Dominique Dalcan. Il y récitait « Ophélie » de manière magnétique, sur des volutes électroniques qui n’ont pas pris une ride, comme le poème du natif de Charleville-Mézières.

Jean-Marc Grosdemouge

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *