João Gilberto "In Tokyo"

joaoUne anecdote, que rapportait complaisamment le pseudo chanteur de bossa nova Elie Seimoun sur un plateau de télévision, veut qu’un jour, lors d’un concert au Japon, João Gilberto (Seimoun prononce « Jauhaho » et non « Joan » en faisant traîner l’accent comme il se doit) se soit endormi sur scène et qu’élégamment, le public nippon ait attendu son réveil plusieurs minutes durant, sans mot dire.

Pas d’endormissement dans ce concert, enregistré le 12 septembre dernier dans la capitale du Japon, mais une jolie collection de standards (« Meditação », « Corcovado », « Wave ») et de chansons doucement sussurées. Comme sur « Ao vivo » sorti en 2003, Gilberto a toujours cette inimitable façon de jouer un rythme à la guitare et de chanter sur une autre rythme, ce qui crée cette incomparable manière bossa, dont il est le maître. Puisqu’il se fait trop rare sur scène, voici une manière peu onéreuse de goûter à l’un de ses concerts.

***

Jean-Marc Grosdemouge

João Gilberto « In Tokyo », 1 CD (Edge Music/Universal), 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *