Keith Jarrett "Tokyo solo"

   Dans le paysage discographique actuel, le label ECM fait figure de village gaulois : il ne vend pas ses albums sous forme de MP3, on ne peut pas entendre de son sur son site internet, mais là n’est pas l’essentiel.

tokyo solo   Mois après mois, le label sort des disques… du genre essentiel justement. Et de très rares DVD. Celui de Keith Jarrett ne peut que faire événement : le pianiste est rare, et sur scène il a la réputation d’être très ombrageux. Vade retro les photographes, alors les cameras n’y pensez pas ! Mais voici l’une des exceptions que le maestro a faites : son 150ème concert japonais, donné en 2002, a été filmé. Avec un sens bien ECMien de l’épure : une louma ? des steadycams ? des cameras sur des rails ? Rien de tout cela. Tout juste des cameras posées à distance respectueuse de l’artiste, et des zooms très lents sur l’intérprète. Les grincheux y verront une réalisation digne de la télévision d’Etat en Pologne dans les années 70, mais les autres -dont nous, une façon pudique de laisser un peu de mystère dans cette confrontation unique entre le pianiste et son instrument.

****

Jean-Marc Grosdemouge

Keith Jarrett « Tokyo solo », 1 DVD (ECM/Universal), 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *