Muslimgauze "Lo-fi India abuse"

muslimgauze  Le défunt Bryn Jones, alias Muslimgauze a laissé derrière lui plus de -tenez vous bien, 150 disques ! Evoluant dans un style musical difficile à définir qui va de l’électro-dub barré aux expérimentations sonore hypnotiques (basées sur la répétition), il puise dans les sons du Moyen-Orient (ce fut un soutien de la cause palestinienne) et même, à certains moments, à la battucada brésilienne. Quelques passages au son crade et des rythmiques parfois aléatoires (tout paraît un peu bancal) justifient le titre de cet album. Oui, c’est albul est bien lo-fi, c’est à dire produit avec peu de moyens, et l’Inde est présente. Mais ne vous attendez pas à un son très produit à la Asian Dub Foundation ou Fu Da Mental, ni à des rêveries sonores comme le font Talvin Singh ou Nitin Sawnhey. Attendez-vous à quelque chose de plus brut, et d’un peu plus déconcertant encore que les artistes susnommés.

***

Jean-Marc Grosdemouge

Muslimgauze « Lo-fi India abuse », 1 CD (BSI Records/Limonade), 1999

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *