Thomas Strønen "Parish"

parish     Voici un quatuor qui aime évoluer sans filet : en témoignent les trois « improvisations » qui se sont glissées dans le tracklist de ce jazz minéral.

     Une particularité qui est certainement due au fait que c’est un batteur qui mène la danse au milieu du pianiste suédois Bobo Stenson, du contrebassiste Mats Eilertsen et du souffleur Fredrik Ljungkvist (clarinette, saxophone ténor).

   Le registre est plus aride que sur le « Neighbourhood » de Manu Katché, et les compositions, pas spécialement portées sur la mélodie accessible, brûlent la gorge comme la première gorgée d’Absolut Vodka. Qu’on se le dise : voici un disque pour les grands. Et je dirais même : pour les grands du genre amateurs de grand froid, qui pratiquent souvent le hors-piste. Car quelques unes de ces pistes musicales pourraient perdre les non-initiés.

***

Jean-Marc Grosdemouge

Thomas Strønen « Parish », 1 CD (ECM/Universal), 2005

Infos : www.ecmrecords.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *