Tord Gustavsen Trio "Being there"

Being_There_(Tord_Gustavsen_album)Faites-vous plaisir : décrochez le téléphone, dites à vos enfants d’aller se ballader, choisissez un moment où les voisins ne risquent pas de s’offusquer, et poussez un peu le son pour écouter à forte puissance cet album. Vous découvrirez le paradoxe qu’engendre ce trio norvégien : plus on l’écoute à un volume sonore élevé, plus ce jazz se montre subtil. Le terme de cocon (une composition se nomme ainsi : « Cocoon ») correspond parfaitement à ce très agréable sentiment qui envahit délicatement l’auditeur au fur et à mesure qu’il progresse dans l’écoute de « Being there ». Comme un instant suspendu, volé à la marche du temps (c’est peut être à cela que pensait Oliver Nelson quand il composa « Stolen moments »), le jazz que prodigue ce trio aussi fin et cohérent qu’EST ou le Brad Mehldau Trio, est un bonheur pur. Donc à peine trop précieux pour le partager avec quelqu’un, qui risquerait de vous dire « mais alors ça ne s’emballe jamais ? ». Non, ça ne s’emballe jamais. Cette slow motion music va lentement sa cadance, mais avec grâce et majestuosité.
****

Jean-Marc Grosdemouge

Tord Gustavsen Trio « Being there », 1 CD (ECM/Universal), 2007

Infos : www.ecmrecords.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *