L'art du zen façon Ninja Tune

 

   Le label Ninja Tune en son et en un images. Un régal.

zen tv Toute la fine fleur du label anglais (Amon Tobin, Animals On Wheels, Blockhead, Bonobo, Coldcut, Cinematic Orchestra, Flanger, Funki Porcini, The Herbaliser, Hexstatic, Homelife, Jaga Jazzist, Kid Koala, Mr Scruff, Pest, Skalpel, DJ Vadim, Wagon Christ) a été clippée et l’on plonge ainsi dans l’univers sonore et graphique du label.

   Si l’esthétique étrange peut s’inviter sur quelques uns de ces formats courts (« What are you looking at ? » et « Atomic kitchen » de Funky Porcini), qui présente des gouttes d’eaux qui tourbillonnent en tombant sur une plaque électrique allumée), le clip politique façon tract de propagande (« Re:volution » de Coldcut), le montage très rapide (« Timber » et ses images de bois scié, tronçonné et fendu ou « Auto » et ses images de crash-tests), l’image de synthèse (« Pick up » de Bonobo, « More beats & pieces » de Coldcut ou « Verbal » d’Amon Tobin), et bien sûr le film d’arts martiaux (« Ninja Tune » d’Exstatic), il y a une chose qui distingue Ninja Tune.

   Outre l’animation (de photos sur les clips de Jaga Jazzist), les trois clips de Mr Scruff, « Receiver » de Wagon Christ, « Something wicked » de The Herbaliser, « Flying wonders » de Homelife, « It’s on » de DJ Vadim, et les deux superbes clips de Kid Koala, signés Monkmus, sont des cartoons.

   C’était un choix risqué. Car bien que l’animation japonaise ou les films de Sylvain Chomet (« Les triplettes de Belleville ») nous habituent à l’idée qu’il peut exister une animation adulte, on a encore trop souvent en tête les dessins animés de notre enfance. Or quand Ninja Tune clippe une chanson avec de l’animation, cela colle parfaitement avec l’univers de la musique électronique du label : c’est coloré, ludique, décalé.

   L’hiver n’est pas encore fini, mais on peut vous l’annoncer : pour le titre de meilleure compilation de clips de l’année, Ninja Tune est si bien placée qu’on peut lui prédire le titre à 99%. Si vous ne devez acheter qu’un DVD de musique électronique cette année, soyez fine mouche, ou plutôt fine lame : concentrez-vous et pensez Ninja.

***

Jean-Marc Grosdemouge

« Zen TV », 1 DVD (Ninja Tune/PIAS), 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *