The Album Leaf "In a safe place"

 

In_A_Safe_PlaceEntre pop des champs avec des instruments traditionnels (guitare, orgue, moog, glockenspiel) et sonorités électronica, Jimmy LaValle (vu chez Black Heart Procession, Tristeza, ou Locust), qu’il ne faut pas confondre avec le patron du label Mo’Wax James Lavelle, signe un album à la beauté calme.

Composant la plupart du temps des instrumentaux, LaValle pose parfois les voix (finement entremélées dans la musiques, et non retravaillée) de Pall Jenkins (Black Heart Procesion) ou de Jon Thor Birgisson (Sigu Ròs) dans ses titres tous faits de délicates harmonies et d’ambiances oniriques, parfois servies par un violon ou un accordéon (« Streamside »).

Ce « lieu sûr » est tellement sûr (c’est à dire de bon goût d’un point de vue musical) que vous seriez bien inspirés de laisser vos oreilles y gambader. Surtout si elles ont aimé des gens comme Wheat (autre groupe du label), Hood ou L’Altra, mais aussi Murcof, Telefon Tel Aviv ou Pulseprogramming, au rayon electronica. Et puis il y a la caution City Slang : vous en avez souvent entendu des mauvais albums sur ce label ?

****

Jean-Marc Grosdemouge

The Album Leaf « In a safe place », 1 CD (City Slang/Labels), 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *