Laura El Makki « Un été avec Proust »

Laura El Makki « Un été avec Proust »

J’avais déjà eu envie de m’intéresser à Marcel Proust il y a plus de dix ans. Un peu grâce au tonton fan de Marcel dans « Little miss sunshine » et puis ce nom est un monument de la littérature.  J’ai commencé « Du côté de chez Swann » et j’ai abandonné en me disant que ce n’était pas pour moi. Puis j’en ai entendu parler l’an passé juste avant le confinement dans « Atteindre l’excellence » de Robert Greene, mais n’ai rien fait du tout. Et puis j’en ai à nouveau entendu parler dans « Suis-je hypersensible ? » de Fabrice Midal.

Alors je pense que je vais m’y remettre bientôt. Pour m’y préparer, je me suis plongé dans cet « Été avec ». J’aime beaucoup cette collection. J’ai déjà lu celui sur Montaigne l’an passé et celui sur Pascal en janvier. Il est dirigé par Laura El Makki et au contraire des autres volumes où les chroniques se suivent sans fil conducteur précis, celui ci est organisé en chapitres, chacun étant confié à un auteur différent : le temps, les personnages, Proust et son monde, l’amour, l’imaginaire, les lieux, Proust et les philosophes et enfin les arts.

C’est l’occasion de comprendre ce qu’est cette série de romans qui forment La « Recherche du temps perdu ». Une fois que l’on a été initié à cet Everest on n’a plus qu’une envie : se mettre à le gravir, comme l’ont fait tant d’amoureux des mots depuis cent ans.

***

Jean-Marc Grosdemouge

« Un été avec Proust », éditions Équateurs Parallèles, 2014, 236 pages

Infos : le site des Editions des Equateurs

Jean-Marc Grosdemouge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.